Romain Guyot : Découverte d’un artiste (graphiste) près de chez nous !

Découvrez son portrait : interview Publié le 8 avril 2020 par Pion Denise

Il est parfois difficile de vivre de sa passion. A moins d’avoir un réseau de clients bien développé, la plupart des gens se verront obligés d’avoir un second métier au bout des doigts afin de mieux s’en sortir. Romain GUYOT est un graphiste dont la vie n’a pas échappé à cette éventualité. 

Il est graphiste de profession. Il a été formé  à l’ENAAI (Enseignement aux Arts Appliqués et à l’Image). Vu que son réseau de clients est plutôt restreint, il cumule avec son métier, celui de responsable chargé de la formation dans un restaurant où il a un CDI. Il travaille en tant que graphiste indépendant depuis 2008. 

“Par ailleurs, j’exerce également l’activité d’intervenant en illustration, bandes dessinées, cinéma d’animation dans différents cadres. En effet, je collabore régulièrement avec des établissements scolaires, MJC, médiathèques, Mairies et le Pays Voironnais pour assurer des ateliers culturels et artistiques autours des thèmes pré-mentionnés”, explique t-il.

Avec quelle pédagogie enseignez vous le dessin?

Ma pédagogie en matière dessin est principalement tirée de mes études d’arts.

Je continu de me former avec des artistes qui partagent leur savoir sur Youtube. Un axe important de ma pédagogie est aussi de faire découvrir et d’inciter les élèves à aller voir ailleurs, sortir de leur zones de confort et s’inspirer de tout ce qui les entours.

Simplement je met un point d’honneur à ne jamais dégoûter l’élève par la difficulté ou par le contenu d’un cours. Et pour cela, je dois m’adapter à chaque élève. C’est à dire comprendre qui il est, savoir ce qu’il attend de mon cours afin de répondre le plus précisément à sa demande.

Que pouvez vous nous dire au sujet des évènements que vous animez?

Les évènements que j’anime sont la plupart du temps des ateliers de dessin basés sur un thème. J’enseigne les techniques de base de création de personnages et de mise en couleur de ces derniers à travers différentes techniques.

Selon l’objectif des interventions, j’aborde aussi tout le processus de création d’une bande dessinée, du concept et des premiers croquis, du synopsis au scénario, du storyboard à la planche finalisée.

Illustration ou graphisme, que conseillez-vous dans le cadre de la mise en ligne d’un site?

Les deux bien-sûr ! L’illustrateur aura plutôt un univers personnel à proposer, donc une identité forte. Le graphiste lui, pensera plutôt au côté pratique, esthétique et dynamique du site. Quand je dis « esthétique » je pense notamment aux choix des polices de caractères, des titres, de l’agencement des images, des vidéos, des textes et des boutons de navigation.

Aujourd’hui des plateformes comme Wix.com proposent des solutions clé en main de qualité où tout le travail du webdesigner a été mâché.

 

Soutenez les Echos du Lac

 

Notre démarche de valorisation des ressources fonctionne. Aujourd’hui, le site compte plus de 20000 visites, 180 inscrits, 276 annonces mettant en exergue vos compétences professionnelles ou associatives ainsi que de l’entraide locale !

Nous souhaitons à ce jour continuer la gratuité d’inscription pour chacun d’entre vous. Toutefois, chaque année, nous avons besoin d’une enveloppe de 450€ dédiée au bon fonctionnement du site et à ses évolutions.

Nous vous proposons donc de nous aider à l'aide de dons, en participant au financement du site via la plateforme Tipeee !

Pour la pérennité du site et la continuité de nos actions, merci de votre soutien.

Aller sur la page Tipeee ! Echos du Lac

Merci pour votre soutien !

Share This